• ASIE : LES ANIMAUX SONT VIVANTS LORSQU'ON ENLEVE LEUR FOURRURE !



    Les chats et les chiens sont massacrés

    Tous les ans, dans plusieurs pays d'Asie, des chats et des chiens sont massacrés par millions de façon archaïque et barbare. Des milliers d'abattoirs "artisanaux" de chiens et de chats fourmillent en Asie : Corée du Sud, Philippines, Chine, Thaïlande, Vietnam, etc. Rien que dans le nord-est de la Thaïlande, on ne tue pas moins de 30 000 chiens par mois. Aux Philippines un petit abattoir artisanal peut tuer plus de cent chats par jour. En détention, les animaux sont entassés dans de minuscules cages insalubres où il leur est pratiquement impossible de bouger.

    Ces animaux sont atrocement torturés : battus, matraqués, ébouillantés vivants, écorchés vivants, étouffés, pendus, électrocutés, brûlés vifs, égorgés, noyés à l'aide de tuyaux d'arrosage, rien ne leur est épargné! Les souffrances infligées aux chiens et aux chats doivent obligatoirement être longues, car selon les croyances de ceux qui consomment leur viande, tous les animaux terrorisés, martyrisés et battus violemment avant leur mort, produisent une montée d'adrénaline qui rend leur viande plus juteuse, plus tendre et aphrodisiaque !

    En Corée du Sud par exemple, dans le domaine alimentaire, les chats sont vendus vivants, pattes liées, sur les marchés locaux et aux différents restaurateurs. Pour enlever leur fourrure rapidement, ils sont jetés vivants dans des casseroles d'eau bouillante, d'autres sont plaçés à plusieurs dans des sacs de jute et frappés violemment contre terre avant d'être écorchés encore vivants et bouillis. Certains vont même les brûler vifs, avec une torche au gaz pour faire disparaître leur fourrure. Gingembre, dates et marrons sont ajoutés à la viande de chats pour en faire la populaire purée: Goyangi-soju.

    On retrouve ces sachets de "chats liquides" dans presque tous les magasins d'alimentation de la Corée du Sud et on vante ses vertus anti-rhumatismale. Toujours en Corée du Sud, on sert dans plusieurs restaurants, des côtes de chiens aux graines de sésame ou des tranches de pénis de chiens, renommés pour leurs vertus aphrodisiaques.

    Les chiens, durant leur détention misérable, ont eu les tympans perforés par certains éleveurs afin qu'ils n'aboient pas!! Ils sont pendus par lente strangulation, battus à coup de masse, écorchés vivants, brûlés vifs sur des braises ardentes, jetés au feu vivants! Ils doivent endurer leur torture plus d'une heure avant de mourir car plus l'animal aura souffert avant sa mort croit-on, meilleure sera sa viande et ses propriétés aphrodisiaques plus efficaces.


    Un gigantesque importateur de produits asiatiques de toutes sortes

    L'Amérique du Nord ferme les yeux !

    Contrairement à plusieurs pays de l'ouest européen qui ont mis un terme à l'importation de peaux et fourrures de chats et de chiens, l'Amérique du Nord, (à part certains États américains) continue de fermer les yeux ! À cause de son indifférence et des profits monstrueux qu'elle fait avec l'Asie, elle nous impose par cette importation asiatique, ces produits de la honte et de la torture qui se retrouvent sur les présentoirs de presque tous nos magasins, que ce soit dans nos grandes chaînes de magasins, boutiques pour touristes, ou " magasins à rabais." De plus, plusieurs commerces asiatiques d'alimentation établis en Amérique du Nord, procurent à leurs clients asiatiques des produits alimentaires ou pharmaceutiques préparés à base de chats ou de chiens.

    Le continent de l'Amérique du Nord est un gigantesque importateur de produits asiatiques de toutes sortes. Presque tout ce que nous achetons en Amérique du Nord est fabriqué en Asie. L'Amérique du Nord encourage des pays qui ne respectent ni les droits ni la dignité de l'homme mais qui en plus sont dépourvus de la moindre sensibilité envers les animaux. chiens.

    AMA - Alliance conte le Massacre Animal


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique